En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.
Berry-Touraine

Travaux sur toitures fragiles

Mis à jour le 28/06/2012

Intervenir soi-même sur le toit d'un bâtiment de son exploitation, une pratique courante constatée par les conseillers en prévention des risques professionnels de la MSA, mais qui est loin d'être sans risque.

Attention, danger !

En effet, face aux nombreux accidents dont sont victimes les exploitants agricoles, dont certains dramatiques, le service santé-sécurité au travail rappelle dans ce dossier les règles de sécurité à respecter. Parce que votre santé n'a pas de prix, il est important de ne pas sous estimer ce type d'intervention.

L'accident n'arrive pas qu'aux autres
L'accident n'arrive pas qu'aux autres et il est même prévisible lorsque l'on se déplace sans précaution sur une toiture. Il faut par conséquent s'assurer systématiquement de mesures de protection et prendre en compte tous les risques. Sur les bâtiments actuels et pour des interventions importantes, il est préférable de faire appel à un professionnel du bâtiment. Toutefois, en cas d'urgence et pour une courte intervention, l'exploitant décide parfois d'intervenir lui-même. Voici quelques conseils à respecter scrupuleusement.

Intervention en hauteur : les sept règles d'or
  1. N'intervenez jamais seul, faites-vous assister et surveiller.
  2. Repérez facilement de l'extérieur les plaques translucides en éclairant préalablement l'intérieur du bâtiment.
  3. Assurez l'échelle en la fixant par exemple aux premiers tire-fonds accessibles, par système de crochets et de cordelettes.
  4. L'échelle doit dépasser la toiture de un mètre et être équipée d'un stabilisateur.
  5. Prévoyez un système anti-chute en installant une ligne de vie. C'est un dispositif constitué d'au moins deux points d'ancrage de part et d'autre du toit entre lesquels un câble, une corde, une sangle ou une chaîne est tendue. L'intervenant y relie son harnais avant de monter à l'échelle.
  6. La prise d'appui direct sur les plaques de couverture est à proscrire; il est indispensable d'utiliser un équipement adapté permettant de répartir le poids du corps sur plusieurs pannes.
  7.  Les chemins de circulations mobiles, résistants et légers qui se fixent sur le toit, répondent à cet impératif. Ne pas utiliser les échelles de couvreur inadaptées à ce genre d'intervention.

Bon à savoir

La date limite de retour de la déclaration de revenus professionnels de l'année 2016 est fixée au 5 août 2017.